Afficher le site complet
X

Séance de travail

Les exercices à faire
X
X
Cette zone te permet de :
- Trouver des exercices ou des leçons à partir de quelques mots clés.
Ex : Complément d'objet direct ou accord sujet verbe
- Accéder directement à un exercice ou une leçon à partir de son numéro.
Ex : 1500 ou 1500.2
- Accéder directement à une séance de travail à partir de son numéro.
Ex : S875
- Rechercher une dictée
Ex : 1481.13 ou dictée 13 ou dictée le pharaon ou dictée au présent
- Faire un exercice de conjugaison.
Ex : Conjuguer manger ou verbe manger
- Travailler les opérations posées (Addition ou soustraction).
Ex : 1527 + 358 ou 877 * 48 ou 4877 - 456 ou 4877 : 8
- Trouver tous les exercices sur un auteur ou sur un thème
Ex : Victor Hugo ou les incas
Attention de bien orthographier les mots, sinon la recherche ne donnera aucun résultat.
Recherche
X
Avant de lancer la recherche, il faut saisir des mots ou un numéro d'exercice dans la zone de recherche ci-dessus.

Tu as deux solutions d'affichage du menu des exercices:

Afin de mieux comprendre, teste les deux solutions et choisis celle qui te convient le mieux.

Menu
Menu
Accueil
Mon espace
Mon cahier
Abonnement
dimanche 04 décembre 

Exercice 1351 - Consonne finale muette - Trouver la bonne terminaison  

 
Options
Choisis une série de questions pour cet exercice   
Défi rapidité

Exercice 1351 - Consonne finale muette - Trouver la bonne terminaison
Série aléatoire - Le seau de Cosette - Victor Hugo

Consigne : complète les mots avec la ou les lettre(s) muette(s) manquante(s).
Cosette fit ainsi une douzaine de pas, mais le seau était plein, il était lourd, elle fut forcée de le reposer à terre. Elle respira un instan, puis elle enleva l'anse de nouveau, et se remit à marcher, cette foi un peu plus longtem. Mais il fallut s'arrêter encore. Aprè quelques secondes de repo, elle repartit. Elle marchait penchée en avan, la tête baissée, comme une vieille ; le poi du seau tendait et raidissait ses bras maigres ; de tem en tem elle était forcée de s'arrêter, et chaque foi qu'elle s'arrêtait, l'eau froide qui débordait du seau tombait sur ses jambes nues. Cela se passait au fon d'un boi, la nui, en hiver, loin de tout regar humain ; c'était un enfan de huit ans. Il n'y avait que Dieu en ce momen qui voyait cette chose triste.
(Les misérables - Victor Hugo)

Corriger exercice CorrigerRecommencer exercice Recommencer
Questions au hasard
Voir la série de questions N°1
 
/10
Ta réussite est de  sur .
 
+
points

  Les commentaires sur cette page ... Signaler une erreur  | Ajouter un commentaire 

Site de soutien scolaire - Cours et exercices interactifs en français et en mathématiques.

(*) Ce site utilise la nouvelle orthographe. Pour en savoir plus : www.orthographe-recommandee.info